facebook   youtube

La seconde phase de notre modernisation est lancée

Depuis 2012, La Rozavère s’est fortement transformée et modernisée.

L’exemple le plus emblématique est notre espace hôtelier avec le restaurant public, succès architectural et gastronomique. Après une pause de quelques mois, la deuxième étape de la rénovation de notre site est lancée.

Après plus de 10 ans d’attente, le plan partiel d’affectation (PPA) La Rozavère - Eben Hézer a passé le cap du Conseil communal de Lausanne en février dernier ouvrant ainsi la voie aux réalisations concrètes.

À la veille de grands bouleversements sur notre site, je tiens à remercier les autorités lausannoises, en particulier le syndic Grégoire Junod, qui a eu des paroles fortes lors de la séance du Conseil communal pour soutenir ce PPA, ainsi que Guy Gaudard, qui s’est fortement impliqué dans les travaux de préparation pour l’adoption de ce plan en présidant la commission chargée de son examen.

Désormais, sous réserve des différents permis de construire qui vont se suivre, nous allons vivre de grands travaux. Certains ont déjà commencé avec le déplacement des conduites de chauffage à distance.

Par la suite, il y aura la construction du nouvel immeuble, du parking souterrain qui est attendu depuis longtemps, la rénovation de nos bâtiments existants et la transformation du bâtiment historique R1 ouest en appartements protégés.

C’est un programme très ambitieux qui attend notre fondation jusqu’en 2023 environ, si tous les délais sont respectés, ce qui portera notre capacité d’accueil à 180 lits. Cela confortera notre mission en faveur de la population lausannoise. Je me réjouis de ce développement de notre institution, mais je n’oublie pas que ces chantiers vont générer un certain nombre de nuisances.

La fondation fera le maximum pour qu’elles soient limitées autant que possible. Je vous remercie de votre compréhension.